Critiques

Bayerischer Rundfunk (radio bavaroise), Klassik

Une rencontre avec des sonorités qui glacent jusqu’à la moelle, d’une pureté envoûtante et d’une fragilité cristalline, emplies d’une poésie et d’une ferveur intenses.

Basler Zeitung

Quatre instrumentistes exceptionnels, entièrement voués au cor des Alpes et à ses dérivés.

NZZ am Sonntag

Les sons de Hornroh ravissent par leur légèreté et leur transparence: des qualités que l’on n’associe guère avec ces cors volumineux.

Peter Rüedi, Weltwoche

Les frémissements et l’étrangeté des intervalles, les accents déchirants des chants vespéraux, la rusticité des chœurs de büchels, tout cela exhausse l’incroyable charge de nostalgie dont sont porteurs les cors naturels. La dramaturgie de l’ensemble est stupéfiante: les séquences s’enchaînent et s’opposent avec beaucoup d’humour. Emouvant, amusant, explosif, méditatif.

Monte travel – Alpines Internetportal

On sent dans la musique de Hornroh le besoin de renouveler la tradition musicale alpine, mais aussi l’impossibilité et le refus de se soustraire entièrement à l’ancienne symbolique traditionnelle. C’est bien là que réside le charme incomparable de cette musique. www.monte.travel

Zeitschrift Musik & Theater

Hornroh, le quatuor de cors des Alpes, dont le grand public classique a fait connaissance au Lucerne Festival, fascine de la première à la dernière mesure.

 

Menu